Octobre 2015

The Walk
Sicario
Pan
Le Nouveau Stagiaire // Belles Familles
Seul sur Mars // Mon Roi // Lolo
Les Nouvelles Aventures d’Aladin

Crimson Peak

Lorsqu’on place d’énormes attentes sur un film, il y a plusieurs manières de le percevoir : soit il est à la hauteur et par conséquent il est parfait, soit il ne l’est vraiment pas et c’est la déception, soit on tombe sur un cas comme celui de Crimson Peak. A ma première vision, j’ai beaucoup aimé mais je suis resté sur ma faim, parce que le résultat était différent de ce que j’imaginais, parce que trop d’excitation, ce qui ne m’a pas laissé le temps de réellement apprécier le film, comme un gâteau très bon que l’on mange trop vite sans le déguster. Bref, il fallait que je le revois, cette fois en sachant à quoi m’attendre et avec la barre de mes attentes légèrement revues à la baisse. Après deux visions en IMAX, j’ai enfin les idées plus claires, et le nouveau film de Guillermo Del Toro n’est pas (encore) un chef d’œuvre, mais c’est un grand film complexe qui s’améliore à chaque vision et qui je pense n’a pas fini de délivrer ses secrets.

Septembre 2015

The Program
No Escape // Le Tout Nouveau Testament
N.W.A. – Straight Outta Compton
Prémonitions // Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E
Everest
Knock Knock // Enragés

Août 2015

Mission: Impossible – Rogue Nation
Ted 2 // Les 4 Fantastiques
Absolutely Anything
Vive les Vancances
Antigang // American Ultra
Dheepan

Juillet 2015

Microbe et Gasoil
Pitch Perfect 2
Mustang // Un Moment d’Égarement
Victoria
La Isla Mínima // Love // Ant-Man
While We’re Young
Pixels // Nos futurs
The Dead Lands
Terminator Genisys // Les Profs 2

2015 – Que reste t-il ?

Six mois et l’année est déjà très satisfaisante. Il est encore tôt pour faire le bilan donc tournons-nous plutôt vers toutes les belles choses (et il y en a !) qu’il nous reste encore à découvrir. Voici une petite mise à jour de ce que j’attends pour cette deuxième moitié de 2015, de juillet à décembre, maintenant que l’on connait un peu plus concrètement le programme…

Juin 2015

Vice-Versa
La Bataille de la Montagne du Tigre
Ex Machina
Jurassic World // Le Monde de Nathan
Spy
Unfriended // Poltergeist

Vice-Versa

Nous sommes qu’en juin, et c’est déjà une bien belle année de cinéma. Vice-Versa, le nouveau Pixar, en est encore une une très belle preuve, et il y a de quoi se réjouir car cela faisait cinq ans, depuis le fantastique Toy Story 3 en 2010, qu’ils pédalaient dans la semoule avec des films peu inspirés en comparaison à des chefs d’œuvres comme Wall-E, Les Indestructibles ou Le Monde de Nemo. A partir d’un sujet extrêmement original, mettant en scène les émotions d’une petite fille de 11 ans, Pete Docter, l’un des éléments clés du studio, auteur de Monstres & Cie et de La-Haut, permet à Pixar de revenir en force avec toute l’intelligence, l’inventivité et la sensibilité qui les caractérisaient auparavant, et d’enrichir 2015 d’un grand film de plus.

Mai 2015

Mad Max Fury Road
À la Poursuite de Demain
Le Talent de Mes Amis
Pyramide
Girls Only
San Andreas

À la Poursuite de Demain

Nous sommes une semaine après Mad Max Fury Road et j’attends désormais beaucoup plus du cinéma. Par chance, ce sont Brad Bird, le réalisateur de Les Indestructibles et de Mission Impossible : Protocole fantôme, accompagné du scénariste Damon Lindelof, showrunner de Lost, qui se retrouvent dans le planning des sorties à la suite du long-métrage de George Miller, avec ce mystérieux long-métrage de science-fiction original produit par les studios Disney. Mais ce qu’ils accomplissent est de l’ordre du miracle car ce projet que j’attendais modérément m’a complètement chavirer. En effet, à ma grande et heureuse surprise, À la Poursuite de Demain (Tomorrowland en version originale), et je vous dis ça du plus profond de mon cœur, est le deuxième chef d’œuvre de 2015 !

Mad Max Fury Road

Rarement j’ai attendu un film comme j’ai attendu Mad Max Fury Road. Je ne suis pourtant pas de ceux qui ont grandi avec cette saga, que j’ai découvert assez tard et que je n’ai pas immédiatement apprécié à sa juste valeur. Mais des premières photos aux bandes-annonces, chaque nouvelle image promettait du jamais vu en terme de spectacle et de mise en scène. C’est donc avec énormément d’excitation que je me suis rendu ce jeudi 14 mai à la première séance de la journée à 14h pour le découvrir. 24h plus tard, je sortais de ma troisième vision du film avec encore des étoiles dans les yeux. Alors oui, vous êtes prévenus d’emblée, la critique qui va suivre ne sera pas dans la retenue et je ne vais pas tarir d’éloges car Fury Road est bien une réussite qui a dépassé toute mes espérances, un grand film d’action, un grand film tout court même, comme je n’en avais pas vu depuis bien longtemps !